Le recouvrement est un exercice délicat : d’une part, il est indispensable pour le bon fonctionnement de votre entreprise de se faire payer par vos clients ; et d’autre part, il faut maintenir une bonne relation clientèle, vitale pour votre survie. Pour que ce tour d’équilibriste ne vous fasse pas tomber, voici quelques conseils.

recouvrement d'une facture 1Connaître vos clients et se doter d’outils de gestion

Ce premier conseil a une visée préventive. Toute procédure de recouvrement engage des ressources, aussi est-il nécessaire de tout mettre en œuvre pour l’éviter. Avant de vous mettre en affaire avec un client , assurez-vous de sa santé financière en vue de réduire au minimum le risque d’impayés.

Investissez dans des outils vous permettant un pilotage optimal des paiements, et par conséquences, une gestion des impayés . Vous pouvez ainsi faire une relance téléphonique dès le premier jour de retard, envoyer une lettre une quinzaine de jours après et respecter votre calendrier de recouvrement.

Bien organiser la relance clients

Pour optimiser le recouvrement , adopter la bonne approche est nécessaire. Le premier contact téléphonique avec votre créancier vous permet de connaitre les raisons qui font qu’il ne peut ou ne veut pas s’acquitter de sa dette. Dès lors, vous serez à même, par exemple, de mettre en place, communément, une stratégie pour le recouvrement .

Pour être efficace, la relance doit être personnalisée en fonction des enjeux commerciaux que représente le client. A ce stade, en ayant le bon discours, vous éviterez le recouvrement judiciaire, à la fois fastidieux, chronophage et souvent plus coûteuse.

Se tourner vers des professionnels du recouvrement

Pour éviter de vous perdre dans les arcanes administratives et judiciaires, et pour que vous puissiez vous concentrer sur le cœur de votre activité, faire appel à un professionnel pour le recouvrement est une bonne solution. Par ce moyen, vous faites accroitre la probabilité que le recouvrement aboutisse.

Une structure spécialisée, orientée résultat, utilisera des méthodes plus objectives. Elle devient l’unique interlocuteur du client, qui comprendra qu’aller jusqu’au recouvrement judiciaire est une possibilité en cas d’impayé. Elle est chargée du suivi du dossier à toutes les étapes, effectue les formalités administratives nécessaires, et saura éviter les erreurs à ne pas commettre.