Nice est une ville emblématique de la Côte d’Azur. Ses atouts naturels exceptionnels et son cadre de vie agréable la placent parmi les destinations les plus attractives du pays sur le plan touristique, mais aussi sur le plan économique. Ce sont en partie ces raisons qui justifient le choix de Nice par de nombreux investisseurs immobiliers.

Toutefois, pour vendre une maison ou un appartement dans cette ville, les propriétaires sont soumis à plusieurs obligations légales, dont le diagnostic termites. Découvrez tout ce qu’il faut savoir à propos de ce diagnostic.

En quoi consiste le diagnostic termites ?

Comme son nom l’indique, le diagnostic termites consiste à rechercher la présence ou non de termites à l’intérieur d’un bien immobilier et autour dans un rayon de 10 mètres. Il fait partie des diagnostics obligatoires dans la constitution du dossier de diagnostic technique pour la vente d’une maison ou d’un appartement.

Le diagnostic termites doit être réalisé par un professionnel disposant d’une certification. Des entreprises telles que Allodiagnostic à Nice mettent à votre disposition des experts diagnostiqueurs pour vous accompagner dans vos démarches en vue de la réalisation de tous vos diagnostics : amiante, plomb, électricité, DPE…

Pourquoi réaliser un diagnostic termites ?

Les termites sont des insectes xylophages qui se nourrissent de bois. Ils vivent en colonies et peuvent en quelques mois grignoter et créer des réseaux de galeries dans la charpente ou le plancher.

Fragilisée, la structure en bois des bâtiments peut alors s’écrouler d’un seul coup. C’est un grand facteur de risque ; ce diagnostic devient donc indispensable dans les bâtiments afin de garantir la sécurité des personnes.

diagnostic termites

C’est la raison pour laquelle le diagnostic termites est rendu obligatoire depuis la loi du 1er juin 1999. Lorsque votre bien se situe dans l’une des zones concernées, un diagnostic termites doit être effectué avant de conclure une vente ou une location. Ainsi, la commune de Nice a été identifiée et soumise à un arrêté préfectoral termites depuis 2002.

À la suite du diagnostic, le document final qui présente l’état parasitaire des pièces inspectées sera présenté au même moment que le contrat de vente. Précisons que si la procédure n’est pas respectée et que le propriétaire vend son immeuble sans effectuer le diagnostic termites, on peut parler de vice caché lorsque l’acheteur s’aperçoit de la présence de termites par la suite.

Comment se déroule le diagnostic termites ?

Si les termites sont présents dans un immeuble, ils seront essentiellement attirés par le bois. Pour faire un diagnostic, le diagnostiqueur professionnel aura donc à examiner minutieusement les charpentes, escaliers et autres planchers qui peuvent abriter ces petits insectes.

Avant même de rentrer dans le bâtiment à examiner, le professionnel certifié doit commencer son opération par une enquête auprès du voisinage. Il passera ensuite à l’inspection des corps de l’immeuble ou de la maison, du bâtiment principal ainsi que des dépendances telles que les caves ou garages.

L’extérieur aussi est pris en compte, avec les parties de charpentes visibles à l’extérieur, les espaces humides du jardin et les zones plantées.

L’idée est de vérifier la présence de trous apparents sur le bois. Généralement, les résultats restent valables 6 mois après la réalisation du diagnostic.