Catherine 1 février 2019

Les prix Nobel 2016 ont été annoncés. Les universités américaines produisent le plus grand nombre de lauréats. L’Allemagne ne figure plus parmi les dix premiers au classement.

La plupart des lauréats du prix Nobel ont produit des universités américaines entre 2000 et 2006. Le premier coureur est l’Université de Princeton, qui appartient à l’Ivy League. Seule une université en dehors des Etats-Unis s’est classée dans le top 10 : le Technion Israel Institute of Technology à Haïfa, Israël.

L’Institut Max Planck a été la seule institution allemande à passer de la 10e à la 11e place. Stefan Hell de l’Institut Max Planck de chimie biophysique de Göttingen a reçu le prix Nobel de chimie en 2014.

Seuls les lauréats du prix Nobel en sciences ont été évalués, à l’exception des lauréats du prix Nobel de littérature et de paix. Cette année, le prix Nobel de physique a été décerné à trois scientifiques, dont F. Duncan Haldane de l’Université de Princeton.

Université de Princeton

2015 : 4ème place

 Université de Stanford

2015 : 1ère place

Université de la 3eColombie-Britannique

2015 : 2ème place

 Université de Californie, Berkeley

2015 : 3ème place

 Institut de technologie du Massachusetts

2015 : 8ème place

 Université de Chicago

2015 : 4ème place

Howard Hughes Medical Institute

2015 : 6ème place

Université Harvard

2015 : 11e place

Université de Californie (Santa Barbara)

2015 : 7ème place

Institue de technologie

2015 : 8ème place

 

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*