Catherine 31 janvier 2019

L’apprentissage d’une langue autre que la langue maternelle est devenu une nécessité pour tout professionnel dans le monde, cependant, il faut garder à l’esprit que sa  » maîtrise  » répond à différents facteurs.

L’Institut du service extérieur du département d’État des États-Unis a divisé les langues en fonction de la difficulté de leur apprentissage, en fonction du temps qu’il faut à un locuteur amérindien pour maîtriser la parole et la lecture.

Selon le portail espagnol ABC, « l’académie de langues Voxy les compile dans un rapport en utilisant des sources telles que Interagency Language Roundtable, Al-bab.com, MyLanguages.org, Google Translate, Ethnologue.com, le Foreign Service Institute lui-même et Wikipedia ».

L’étude indique que la difficulté d’apprendre une langue dépend de facteurs tels que la proximité de votre langue maternelle ou d’autres que vous connaissez, le nombre d’heures par semaine que quelqu’un passe à l’apprendre, la motivation, etc.

Langues faciles

– espagnol
– Portugais
– français
– Italien
– roumain
– hollandais
– Suédois
– africain
– norvégien

Pour maîtriser ces langues, un anglophone de langue maternelle aurait besoin de 22 à 23 semaines et de 575 à 600 heures de cours.

Langues de difficulté moyenne

– hindi
– russe
– vietnamien
– turc
– polonais
– thaï
– Serbe
– grec
– hébraïque
– finlandais

Pour que l’anglophone maîtrise ces langues, il lui faudrait 44 semaines et environ 1 110 heures de cours.

Langues difficiles

– arabe
– chinois
– Japonais
– coréen

Il faudrait au moins 88 semaines (1,69 an) et un total de 2 200 cours pour les maîtriser.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*