Catherine 2 mai 2019

Si vous souhaitez augmenter le loyer de votre bien immobilier, vous devez savoir que cette démarche est régie par de nombreux dispositifs d’encadrement spécifiques en France. Ces règles dépendent entièrement du moment choisi pour l’augmentation. Pour vous aider dans cette étape, découvrez dans cet article une solution rapide et facile ainsi que les règles à respecter pour cette révision.

Employez un simulateur de révision de loyer

Le propriétaire bailleur d’un logement a tout à fait le droit d’augmenter le loyer quand l’anniversaire du contrat de location arrive. Par contre, calculer une augmentation de loyer doit respecter certaines règles. Cette réévaluation doit rester dans la limite de la variation de l’Indice de Référence des Loyers ou l’IRL. Cet indice de référence est une base qui varie par région et que vous devez prendre en compte si vous prévoyez de réviser le loyer, que le logement soit vide ou meublé. Il indique les plafonds des augmentations de loyer que les bailleurs peuvent effectuer tous les ans, par région.

Comment calculer un loyer ?

Concrètement, comment calculer cette augmentation ? Vous devez suivre la formule suivante : Loyer actuel (hors charges) + les variations de l’IRL. Notons que l’indice est indiqué par l’INSEE, au moment précis de l’anniversaire du contrat.

Pour faire plus simple et limiter les erreurs, vous pouvez employer un simulateur de révision de loyer comme celui de Flatlooker. Cet outil est directement lié à l’indice de référence présenté par l’INSEE pour vous assurer un calcul exact et fiable. De plus, il est mis à jour tous les trimestres. En quelques clics seulement, vous bénéficiez d’un accompagnement gratuit, sécurisé et fiable dans la réévaluation de votre loyer, selon la zone géographique du bien immobilier et la date de signature du bail. Enfin, vous pouvez aussi télécharger gratuitement un modèle de lettre d’augmentation de loyer pour votre locataire, il faut souligner que l’envoi de cette lettre et une étape qu’il ne faut pas oublier. Elle servira à prévenir votre locataire de cette révision de loyer.

augmentation loyer

Quand faut-il pratiquer la réévaluation du loyer ?

Cette question est souvent posée par les propriétaires bailleurs : à quel moment l’augmentation de loyer est-elle applicable ? La réponse est simple, vous pouvez le faire à tout moment. Vous pouvez décider d’augmenter le loyer au commencement du bail, pendant ou au moment du renouvellement. Bien évidemment, il y a des conditions à respecter. Si la réévaluation se fait pendant le bail, le pourcentage de l’augmentation ne doit pas être plus important que la variation de l’Indice de Référence des Loyers publié à ce moment-là.

Par ailleurs, s’il s’agit d’un bail de location qui est normalement signé pour trois ans, le renouvellement doit être systématique si le locataire veut rester et que le propriétaire ne lui donne pas congé. Dans ce cas précis, l’augmentation peut aussi se faire, mais elle doit toujours respecter les plafonds imposés par l’IRL.

Cas exceptionnel : si le loyer est vraiment en dessous des prix moyens enregistrés sur le marché de l’immobilier, le bailleur peut ne pas respecter la règle et proposer un nouveau loyer.

La réévaluation doit toujours s’effectuer de façon progressive et non soudaine. En outre, l’augmentation du loyer durant le bail n’est possible que s’il existe une clause de révision de bail dans le contrat.

Leave a comment.

Your email address will not be published. Required fields are marked*